Le format ABC


Le format ABC
ABCexplorer
Liens
 
Le format ABC

Le format ABC

Champ K:
tonalité

Usage :

Le champ K: indique la tonalité du morceau ou de la section de morceau sous-jacente.

[ABC 1.7.6] Le champ K: peut également contenir une indication du type de clé.

Type :

Instruction à syntaxe précise (voir plus bas).

Emplacement :

En-tête de morceau ; corps de morceau.

Ce champ doit être le dernier de l'en-tête d'un morceau, tout ce qui lui fait suite est considéré comme le corps du morceau.

Multiple :

Unique dans un en-tête ; ce champ peut être multiple dans le corps de morceau.

Comportement :

La présence d'un champ K: est théoriquement obligatoire avant le début du corps de morceau

La valeur d'un champ K: remplace la valeur du champ K: précédent.

Affichage / Impression :

L'affichage est fonction de la syntaxe (cf.)

Syntaxe :

Dans ce champ, la tonalité doit être indiquée par une lettre majuscule, suivant la norme anglo-saxonne (de A à G, avec la = A) et peut être suivie de # pour dièse ou b pour bémol.

De plus, différents modes peuvent être spécifiés textuellement, par exemple :

K:C
K:C major
K:A minor
K:Am
K:F lydian
K:C ionian
K:G mixolydian
K:D dorian
K:A aeolian
K:E phrygian
K:B locrian

A l'affichage, ces indications de mode devraient toutes donner une portée sans dièse ni bémol.

Dans ces indications de tonalités modales, les espaces et les majuscules ne sont pas pris en compte. En fait, seules les trois premières lettres sont nécessaires. Donc, les exemples suivants sont tous équivalents :

Nb : Attention en indiquant les modes de manière non abrégée, car le verbiage ABC est anglo-saxon. Dans ce cas, il semble préférable d'indiquer les modes en anglais, même si cela écorche les yeux de certains. Par exemple, lydian au lieu de lydien. La norme ABC prévoyant de ne prendre en compte que les 3 premières lettres, il ne devrait pas y avoir de problème (lydian = lydien = Lyd). En fait, tout dépend du logiciel qui va traiter le fichier en ABC et donc des compétences et des choix linguistiques de son concepteur... La notation textuelle longue des modes peut donc parfois être source de problèmes de compatibilité, les abréviations sont préférables.

 

Tableau des armures de clé et des codes pour les différents modes :

Armure de clé

Major

Ion

Minor

Aeo

Mix

Dor

Phr

Lyd

Loc

7 #

C#

A#m

G#Mix

D#Dor

E#Phr

F#Lyd

B#Loc

6 #

F#

D#m

C#Mix

G#Dor

A#Phr

BLyd

E#Loc

5 #

B

G#m

F#Mix

C#Dor

D#Phr

ELyd

A#Loc

4 #

E

C#m

Bmix

F#Dor

G#Phr

ALyd

D#Loc

3 #

A

F#m

Emix

Bdor

C#Phr

DLyd

G#Loc

2 #

D

Bm

Amix

Edor

F#Phr

GLyd

C#Loc

1 #

G

Em

Dmix

Ador

BPhr

CLyd

F#Loc

0

C

Am

Gmix

Ddor

Ephr

FLyd

BLoc

1 b

F

Dm

Cmix

Gdor

Aphr

BbLyd

ELoc

2 b

Bb

Gm

Fmix

Cdor

DPhr

EbLyd

ALoc

3 b

Eb

Cm

BbMix

Fdor

GPhr

AbLyd

DLoc

4 b

Ab

Fm

EbMix

BbDor

CPhr

DbLyd

GLoc

5 b

Db

Bbm

AbMix

EbDor

FPhr

GbLyd

CLoc

6 b

Gb

Ebm

DbMix

AbDor

BbPhr

CbLyd

FLoc

7 b

Cb

Abm

GbMix

DbDor

EbPhr

FbLyd

BbLoc

 

Modifications supplémentaires de l'armure de clé :

L'armure de clé peut être modifiée avec des altérations globales (qui concernent toute la partition qui suit). Ceci est particulièrement utile pour transcrire les musiques orientales.

On utilise la syntaxe suivante (les espaces doivent être respectés) :

K:<tonique> <altération>

K:<tonique> <mode> <altération1> <altération2> ... [ABC 2.0]

Chaque élément de la commande doit être séparé par un espace et la note concernée par l'altération doit être écrite en minuscule. La syntaxe des altérations est la même que celles des altérations dans une portée (cf.).

Exemples :

K:D =c marquera tous les do comme naturels dans cette tonalité de ré majeur.

[ABC 2.0]

K:D Phr ^f donne 2 bémols et un dièse.

K:D maj =c ou K:D =c donnent fa dièse et do naturel.

Attention, la façon dont le logiciel mettra en forme ces commandes d'altérations globales peut varier. En effet, la norme 2.0 parle d'altérations placées à la clé (donc une modification de l'armure de clé) alors que les normes antérieures parlent d'altérations placées sur la portée à toutes les notes concernées (donc sans modification de l'armure de clé).

 

Description explicite de la tonalité et de l'armure de clé :

Plutôt que d'indiquer un mode tonal, on peut détailler explicitement la tonique et l'armure de clé en utilisant le mot-clé exp (pour explicite) avec la syntaxe suivante (les espaces doivent être respectés) :

K:<tonique> exp <altérations>

Exemples :

K:D exp _b _e ^f est équivalent à K:D Phr ^f

 

Cas spécifique de la cornemuse écossaise :

Il existe deux codes supplémentaires spécifiques à la notation des airs pour cornemuse :

K:HP supprime la clé sur la portée ainsi qu'il est de coutume pour beaucoup de partitions de ce genre de musique.

K:Hp qui porte un fa#, un do# et un sol naturel à la clé.

Ces deux modalités imposent à l'affichage des hampes vers le bas pour les notes de mélodie et des hampes vers le haut pour les notes d'ornementation.

[ABC 1.7.6]

Type de clé :

Le type de clé par défaut est la clé de sol. La clé de fa peut être indiquée de la manière suivante (les deux syntaxes sont admises mais certains logiciels ne reconnaissent que la seconde qui est donc préférable). Par exemple, pour la tonalité K:Am.

K:Am bass
K:Am clef=bass

[ABC 2.0]

K:none supprime toute référence à une tonalité.

La spécification du type de clef suit la syntaxe suivante :

[clef=]<nom clef>[<n° ligne>] [+8 | -8]

[middle=<pitch>] [transpose=<nb_demi-tons>]

[stafflines=<nb_lignes>]

 

"clef=" peut être omis.

<nom clef>

treble (clef de sol), alto, tenor, bass, perc (clef de percussion) ou none (pas de clef).

<n° ligne>

Numéro de la ligne de portée sur laquelle doit être inscrite la clef.

Valeurs par défaut : treble : 2 ; alto : 3; tenor : 4; bass : 4.

+ 8 -8

Inscrit un "8" au-dessus ou au-dessous de la portée. L'interpréteur sonore transposera les notes d'une octave en plus ou en moins.

middle=<pitch>

Indique quelle note correspond à la troisième ligne de la portée.

Valeurs par défaut : treble: B ; alto : C ; tenor : A, ; bass: D, ; none : B.

Forme abrégée : m=...

Utile conjointement avec la clé de basse pour éviter d'ajouter la virgule aux notes.

transpose=<nb_demi-tons>

Indique le nombre de demi-tons dont doit être transposée la voix courante. Sans effet sur la sortie imprimée. Par défaut : 0.

Forme abrégée : t=...

stafflines=<nb_lignes>

Indique le nombre de lignes de la portée. Par défaut : 5.

_________

Exemples :

[K:   clef=alto]
[K:   perc stafflines=1]
[K:Am transpose=-2]
[V:B  middle=d bass]

_________

Les sept clés standards :

Nom

Syntaxe

Clé de sol

K:treble

Basse

K:bass

Bariton

K:bass3

Tenor

K:tenor

Alto

K:alto

Mezzosoprano

K:alto2

Soprano

K:alto1

Un nom de clé inconnu doit être ignoré par les logiciels applicatifs. Ceux-ci sont autorisés à utiliser leurs propres spécificateurs de clé, ils doivent commencer par le nom du logiciel suivi de deux-points et du nom du spécificateur.

Exemple :

V:p1 perc stafflines=3 m=C  MonLogiciel:noteC=snare-drum

 

 

 Accueil      Livre d'Or

Contact  Le format ABC (2017) - Tous droits réservés.