Le format ABC


Le format ABC
Généralités
Présentation d'ABC
Références
Structure d'un fichier ABC
Atouts et limitations
Créer un fichier ABC
Lire un fichier ABC
A propos de la compatibilité
Le codage ABC
ABCexplorer
Liens
 
Le format ABC

Le format ABC > Généralités > Atouts et limitations

Atouts et limitations du format ABC

Les atouts du format ABC

Simplicité

Les règles de base de la notation en ABC sont simples, assez intuitives et vite assimilées. On peut immédiatement commencer à coder en ABC sans passer par un fastidieux apprentissage.

Les quelques aspects complexes de la norme peuvent être dans un premier temps totalement négligés par l'utilisateur novice et celui-ci peut coder un morceau réduit à sa ligne mélodique avec simplement les quelques notions de base de la norme.

La complexification de la norme ABC au fil de ses versions a entraîné un élargissement des possibilités de ce format mais n'a pas touché au noyau même, très simple, de cette norme.

Interopérabilité entre plateformes et entre standards

Le format texte est universel. Il est reconnu par tous les systèmes d'exploitation (PC, Mac, Unix/Linux, etc.) et par énormément d'applications. Les fichiers ABC sont donc lisibles sur tous les systèmes et par tout logiciel reconnaissant le format texte, même si ce logiciel n'est pas à l'origine dédié à ce format.

Du fait de sa structure simple et (relativement) bien codifiée, la conversion d'une partition ABC dans d'autres formats musicaux est aisée (l'inverse n'est pas toujours vrai...). De nombreux utilitaires effectuent, par exemple, la conversion ABC vers MIDI (le MIDI est un format musical standard de communication).

Légèreté des fichiers

Les fichiers ABC sont généralement minuscules, un seul petit fichier peut contenir un nombre important de morceaux différents. Cette légèreté facilite les échanges (par Internet) et le stockage (économie d'espace disque).

Facilité d'indexation

Le standard ABC prévoit dès l'origine, divers champs normalisés pour l'indexation. Ces champs facilitent le classement et la recherche des morceaux, d'autant plus que recherche et indexation s'effectuent dans des fichiers-texte.

L'indexation est également aisée pour les moteurs de recherche quand un fichier ABC est placé en téléchargement sur le Web puisqu'il s'agit de texte pur. Il suffit de faire une recherche sur son titre pour le trouver. Il existe même un moteur de recherche dédié à l'ABC :

http://trillian.mit.edu/~jc/cgi/abc/tunefind

Lisibilité

Un fichier ABC est directement lisible et interprétable par l'humain et avec un peu d'entraînement, on peut même déchiffrer directement une partition au format ABC. Rien à voir donc avec les abscons fichiers binaires de nombre d'autres formats musicaux.

Facilité d'édition

Pas besoin d'un éditeur spécialisé pour créer ou modifier un fichier ABC. Un simple éditeur de texte suffit ou à défaut... une feuille de papier ! Mais, rassurez-vous, il existe d'excellents logiciels d'édition et la simplicité de la norme ABC rend la programmation de petits utilitaires relativement simple (comparativement à d'autres formats musicaux).

Interopérabilité homme/machine

Elle est la conséquence de la lisibilité et de la facilité d'édition du code ABC.

On peut noter de la musique en ABC à la main ou avec l'ordinateur tout comme on peut lire directement le fichier ABC ou le faire lire par l'ordinateur.

Diffusion et popularité

Le format ABC est devenu LE standard de fait de stockage et d'échange des musiques traditionnelles et populaires. Les fichiers téléchargeables sous ce format sur Internet sont innombrables. Ce succès et cette large diffusion témoignent tout d'abord des qualités intrinsèques de ce format mais assurent également un avenir serein à ce format et la persistance des outils pour le prendre en charge.

Les limitations et inconvénients du format ABC

Simplicité

Le principal avantage du format ABC constitue aussi sa principale limitation...

Le format ABC est parfaitement adapté aux partitions sur une seule portée et de tessiture modérée (2 octaves 1/2), mais son usage se complique au fur et à mesure qu'on s'éloigne de ce cadre et peut même devenir un exercice de style dans le cas de partitions orchestrales complexes...

C'est d'ailleurs pour accroître sa polyvalence qu'ont été élaborées les évolutions du format ABC initial, avec deux risques : celui d'amoindrir la simplicité du format et celui de diminuer son interopérabilité du fait de l'utilisation d'extensions plus ou moins reconnues et suivies. En fait, là n'est pas le plus grave car le vrai risque c'est celui de s'éloigner de l'esprit originel de la norme ABC qui peut se définir ainsi : la simplicité d'abord et avant tout, même si c'est au détriment de la polyvalence. En négligeant cela, ce format deviendra à terme une usine à gaz de plus...

Le format ABC est donc plus particulièrement adapté aux musiques traditionnelles, pour lequel il a d'ailleurs été conçu au départ. Vouloir en faire un format parfaitement polyvalent n'est peut-être pas une bonne idée...

Facilité d'édition

Là encore, cet avantage peut parfois devenir un inconvénient...

Il est si facile de coder en ABC directement à la main qu'on se passe facilement d'un éditeur dédié. Les fichiers ABC ainsi générés risquent ainsi de dériver quelque peu de la norme, de contenir quelques fautes de frappe ou de syntaxe, etc. au détriment de la compatibilité.

Format ABC et autres standards informatiques de structuration des données.

Le format ABC n'est compatible qu'avec lui-même et n'utilise pas les normes des principaux standards de structuration de données textuelles que sont par exemple le déjà ancien et limité format "ini" ([section] clé=valeur) ou le très universel mais verbeux format XML. C'est peut-être un peu dommage car cela empêche les programmeurs d'utiliser les API natives des systèmes d'exploitations permettant la manipulation des données ainsi formatées. Mais quand on voit la complexité et la lourdeur effroyable des formats musicaux tentant d'utiliser XML, on se rassure vite...

Manque de standardisation

ABC n'étant pas un standard officiel en soi mais un ensemble de règles évolutives et mal fixées qu'on s'astreint à suivre... ou non, de nombreux fichiers ABC en circulation contreviennent allégrement aux dites règles. Les utilisateurs ne sont pas les seuls responsables, les divers logiciels gérant l'ABC ont leur part de responsabilité en autorisant, voire en favorisant, des structures de fichiers et de morceaux non conformes à la norme. Il est donc fréquent d'avoir à faire un certain toilettage à la main de fichiers d'origine externe.

Manque de prise en charge directe par les lecteurs audio

Si vous tentez de lire un fichier ABC avec votre lecteur audio préféré, il est probable qu'il ne se passera rien... En effet, le format ABC est ignoré par la plupart des ténors de la spécialité. Il faut donc convertir l'ABC en un format reconnu par ces logiciels lecteurs, le format MIDI en pratique. Vu sa diffusion, il est probable que le format ABC sera un jour ou l'autre pris en charge de manière native par les lecteurs audio mais pour le moment ce n'est pas le cas. Heureusement, la conversion de l'ABC en MIDI est simple et rapide, de nombreux utilitaires l'effectuent. Si vous désirez écouter vos fichiers ABC parallèlement à leur édition, il faut donc en passer par un éditeur-lecteur dédié à l'ABC.

Codage des caractères étendus [ABC 2.0]

La norme 2.0 introduit un codage des caractères 8 bits qui est différent du codage utilisé par HTML avec pour fâcheuse conséquence d'empêcher une indexation correcte par les moteurs de recherche quand un fichier ABC est placé en téléchargement sur le Web, alors qu'il s'agissait jusque là d'un atout majeur du format ABC !

 

 

 Accueil      Livre d'Or

Contact  Le format ABC (2017) - Tous droits réservés.