Sempervivophilia ( Menu français )

Avant-propos
Caractères généraux
A propos de la nomenclature
Ethnobotanique
Aspects biochimiques
Physiologie et culture
Origine des plantes en culture
Exigences d'environnement
Problèmes
Distribution et particularités locales
Sempervivum en France
Sempervivum en Albanie
Sempervivum en Anatolie et Caucase
Sempervivum en Bulgarie
Sempervivum en Corse
Sempervivum en Espagne
Sempervivum en Grèce
Sempervivum en Hongrie
Sempervivum en Iran
Sempervivum en Italie péninsulaire
Sempervivum au Maroc
Sempervivum en Roumanie
Sempervivum en ex-Yougoslavie
(à compléter...)
Plantes et stations d'intérêt particulier
Annexes
 
Sempervivophilia

 English text
 Deutscher Text
 Texto español
 Testo italiano

Distribution et particularités locales > Sempervivum en Roumanie

Sempervivum en Roumanie

En Roumanie, il n'y a pas que des vampires et des monastères, il y a aussi des Joubarbes ! ... et sans doute plus que de vampires et presqu'autant que de monastères !

 Sommaire :

1. Géographie

2. Les espèces présentes

2.1. S. montanum L.

2.2. S. marmoreum Griseb.

2.3. S. ruthenicum (Koch) C.B.Lehm. & Schnittsp.

2.4. S. globiferum L. subsp. hirtum/glabrescencs

2.5. S. heuffelii Schott

2.6. (S. tectorum L.)

3. Cartographie

4. A propos des indications de stations

5. Distribution du genre en Roumanie

5.1. România / Bucovina & Maramures (N România)

5.2. România / Carpatii orientali

5.3. România / Muntii Apuseni

5.4. România / Muntii Banatului (Mts du Banat)

5.5. România / Carpatii meridionali (Alpes de Transylvanie)

5.6. România / Muntii Poiana Ruscai

5.7. România / Dobroudja (Dobrogea)

5.8. România / Moldavie centrale

5.9. România / (Secteurs à préciser)

6. Sources des indications de stations


1. Géographie

Le territoire roumain est pour l'essentiel occupé par les parties orientale et méridionale de l'arc carpatique et par le plateau de Transylvanie qui occupe la concavité de celui-ci. Cette concavité est centrée sur le massif des Monts Apuseni (Carpates Occidentales). A noter que l'arc carpatique est une chaîne fort étroite comparativement à sa grande longueur (1200 km). Géologiquement, l'arc carpatique est constitué de noyaux cristallins (les zones les plus hautes) ou volcaniques entourés de zones grèseuses et calcaires.

Les Carpates roumaines peuvent être subdivisées en plusieurs zones distinctes :

- Les Carpates Orientales, d'axe général NW-SE, parfois dénommées la Forêt des Carpates mais l'appellation est désuète. La partie septentrionale de celles-ci (Maramures et Muntii Rodnei - Alpes de Rodna) présente un caractère nettement montagneux (> 2000 m) . Le reste de cette zone présente des altitudes moyennes beaucoup plus modérées où les zones forestières prédominent ; malgré les faibles dénivelés la déclivité des pentes y est généralement marquée et les gorges de cours d'eaux y sont nombreuses, ce qui donne en de nombreux endroits une physionomie de terrain propice aux Joubarbes.

Gorges de la Bistrita près de Botos
(Carpates orientales)

Les parties ensoleillées des gorges des cours d'eau en zones calcaires ou gréseuses sont des sites propices et faciles d'accès quand, comme ici, une route les suit. La paroi photographiée est une station de S. marmoreum subsp. matricum.

- Les Carpates Méridionales ou Alpes de Transylvanie, d'orientation générale E-W. Elles se terminent à l'ouest au niveau du Danube par les Monts du Banat. Les gorges du Danube séparent les Carpates de la chaîne du Grand Balkan (Stara planina en Bulgarie). L'ensemble Carpates+Balkan forme un grand "S" inversé dont la concavité supérieure est occupée par le plateau de Transylvanie et la concavité inférieure par la plaine du Danube (Olténie et Valachie).

- Les Monts Apuseni, constituent un massif compact bien séparé de l'arc carpatique principal. Ils sont souvent appelés à tort Monts Bihor ou Monts Bihar. En effet, ces derniers ne constituent en fait que la partie occidentale de l'Apuseni (de plus, appeler Monts Bihor l'ensemble du massif était la façon de faire des Hongrois lors de leur occupation de la Transylvanie et les Roumains apprécient donc peu cette toponymie extensive...) La dénomination de Carpates Occidentales est fréquente pour désigner les Monts Apuseni. Si elle est sans ambiguïté à l'échelle de la Roumanie elle est par contre source de confusion au niveau de l'arc carpatique dans son ensemble puisque les Carpates Septentrionales (en Slovaquie) constituent également la partie la plus occidentale de la chaîne...

Les altitudes moyennes des Carpates sont modérées, les Carpates Méridionales sont les plus élevées et culminent au Moldoveanu 2544 m dans les Muntii Fagarasului (Monts Fagaras).

Au pied sud du bras méridional de l'arc carpatique se trouve la plaine du Danube, zone très peuplée et au climat continental très marqué car cette plaine allongée est coupée des influences maritimes et presque fermée de toute part par les montagnes, même vers son débouché oriental sur la Mer Noire où les collines de la Dobrogea (Muntii Macin et massifs connexes) l'isolent du delta du Danube. A noter que la Dobrogea est la seule zone montagneuse de Roumanie qui n'appartient pas au système orographique carpatique mais au système balkanique, elle constitue en effet une sorte de dérivation septentrionale des contreforts du Stara Planina (le Grand Balkan) auquel elle est reliée par une sorte d'isthme.

Les Muntii Macin, versant SW

Le versant SW de cette longue chaîne de collines du nord de la Dobrogea est très aride, rocailleux et dénudé, une vallée interne sur l'autre versant est par contre richement boisée. Les pelouses sèches et caillouteuses de ce versant constituent l'habitat de S. ruthenicum.

2. Les espèces présentes

Sempervivum est présent dans l'ensemble des zones montagneuses de Roumanie, même dans les collines de la Dobrogea.

L'éventail des espèces présentes est assez varié car cette zone constitue un point de rencontre entre espèces occidentales (S. montanum aggr.), espèces orientales (S. ruthenicum aggr.), espèces méridionales (S. heufelii), espèces centrales (S. globiferum aggr., S. marmoreum aggr.).

2.1. S. montanum L.

S. montanum est présent en Roumanie dans deux zones séparées :

  • le nord des Carpates Orientales
  • l'ouest des Carpates Méridionales

La question se pose de savoir à quelle sous-espèce rattacher ces populations. Il est probable que les populations septentrionales puissent être rattachées à la subsp. carpaticum, mais un sérieux doute subsiste quant à la nature des populations du sud-ouest (subsp. montanum ?). Ceci est un sujet non tranché et qui mériterait d'être exhaustivement étudié.

2.2. S. marmoreum Griseb.

S. marmoreum est la Joubarbe la plus largement répartie en Roumanie puisque présente dans l'ensemble des zones montagneuses du pays. Cette espèce est présente dans les proches monts du Système Précarpatique (nord de la Hongrie et sud de la Slovaquie) sous une forme tétraploïde (subsp. matricum nom. et comb. prov.), dont l'aire s'étend jusqu'aux Carpates ukrainiennes et roumaines.

S. marmoreum subsp. matricum

Cette sous-espèce tétraploïde de S. marmoreum trouve sa limite orientale et méridionale dans les Carpates orientales roumaines. A noter que la plante photographiée est l'une de celles de la station illustrée plus haut.

[in situ / Botos, 800 m]

La limite exacte entre l'aire de subsp. marmoreum (diploïde) et celle de subsp. matricum (tétraploïde) est encore imprécise, il n'est d'ailleurs pas impossible qu'une certaine intrication existe entre ces deux populations. Les populations du nord des Carpates orientales semblent cependant pouvoir être rattachées sans trop de doute à la subsp. matricum sur la base de leur morphologie (grandes rosettes à pilosité bien marquée).

S. marmoreum subsp. marmoreum

La sous-espèce type (au sens large car elle est très variable) de S. marmoreum est une plante relativement commune des lieux rocheux des Carpates méridionales.

[in situ / M-tii Bucegi, Vf. cu Dor, 1750 m]

2.3. S. ruthenicum (Koch) C.B.Lehm. & Schnittsp.

Cette Joubarbe méridionale et orientale est de répartition sporadique et limitée en Roumanie. Il s'agit plutôt d'une plante de basse et moyenne altitude, nettement thermophile, présente en quelques endroits des marges carpatiques en Moldavie, à l'ouest des Carpates Méridionales et au Sud des Monts du Banat. Il s'agit de la seule Joubarbe présente dans les collines de la Dobrogea.

Sempervivum ruthenicum

Sous le climat chaud et sec de la Dobrogea, cette plante prend un aspect estival racorni et blanc-jaunâtre qui ne permet pas de l'identifier directement en tant que telle en dehors de la floraison.

[in situ / SE des M-tii Macin, 250 m]

En fleur, S. ruthenicum ne peut être confondu in situ avec aucune autre Joubarbe puisqu'il s'agit du seul Sempervivum sensu stricto de cette région à avoir des fleurs jaunes (S. heuffelii a également des fleurs jaunâtres mais c'est une Jovibarba donc à fleurs campaniformes). Par contre, hors floraison, il est assez facile de le confondre avec une forme à feuillage pileux et peu coloré du très variable S. marmoreum, et il est probable que de telles confusions sont survenues.

Sempervivum ruthenicum

Cette plante étant très aisée à identifier lors de sa floraison, elle est à rechercher activement à l'époque de celle-ci dans les Carpates méridionales (et ailleurs !) car sa fréquence réelle y est peut-être sous-estimée.

[in situ / Stânca Teherau , 650 m]

Les populations de S. ruthenicum de la Dobrogea se rattache à la subsp. zeleborii, ainsi qu'au moins une partie de celles des Carpathes méridionales (une étude exhaustive serait nécessaire pour être plus précis). Cette sous-espèce se distingue de S. ruthenicum-type par des rosettes plus petites et des pétales aux taches basales rouges plus marquées.

NB : attention !, la combinaison Sempervivum ruthenicum subsp. zeleborii (Schott) --- est une combinatio provisoria, donc nomenclaturalement invalide tant qu'elle n'aura pas été publiée.

2.4. S. globiferum L. subsp. hirtum/glabrescencs

S. globiferum est une Jovibarba présente ça et là dans l'ensemble des Carpates orientales et les Monts Apuseni. Il y est par endroit fort abondant. En Roumanie, son appartenance à la subsp. glabrescens des Carpates slovaques et du système précarpatique hongrois ou à la subsp. hirtum des Alpes orientales est délicate à définir. En fait, il serait plus exact de dire que c'est la différentiation entre subsp. hirtum et subsp. glabrescens qui est délicate à définir !

2.5. S. heuffelii Schott

Cette belle Jovibarba balkanique est présente dans la majeure partie des Carpates méridionales. Ecologiquement, c'est une plante essentiellement calcicole, de moyenne altitude, thermophile et à répartition méridionale.

Sempervivum heuffelii

Le coloris blanchâtre des fleurs, comme chez l'individu illustré, au lieu du jaune-verdâtre typique, est fréquent en Roumanie et concerne des populations entières et non de simples variations individuelles.

[in situ / Cheile Oltetului, 650 m]

En se basant sur la seule littérature, il semblerait que la forme pileuse de cette plante (var. heuffelii) prédomine dans la partie orientale de son aire et donc dans ce secteur, alors que la forme glabre (var. glabrum) prédomine dans les Balkans orientaux et en Grèce.

En fait, les deux morphotypes sont présents en Roumanie, le morphotype pileux y est fréquent mais le morphotype glabre y est seul représenté par endroits, ou du moins semble l'être...

... En effet, il est à noter un fait curieux et assez inhabituel dans le genre Sempervivum. Dans ce genre, il est d'observation fréquente que la pilosité d'un même clone soit beaucoup plus prononcée in situ qu'une fois celui-ci placé en culture. Le fait que des clones indiscutablement pileux in situ, restent glabres en culture est même assez fréquent. Or, différents clones roumains de S. heuffelii parfaitement glabres in situ, tel celui illustré ci-dessus, contredisent cette règle et se sont révélés être légèrement pileux en culture. Ceci est non seulement inhabituel mais met en évidence la difficulté et le peu de valeur de cette distinction traditionnelle entre var. heuffelii et var. glabrum...

NB : Une observation intéressante est qu'en Roumanie, les deux espèces de Jovibarba, S. globiferum et S. heuffelii, semblent s'exclure l'une l'autre, leurs aires s'affrontant sans s'intriquer. A noter que cette observation est valable également dans les Balkans occidentaux, sans qu'il soit possible d'y apporter une explication d'ordre écologique ou autre, hormis une thermophilie plus marquée pour S. heuffelii mais cela ne paraît pas suffisant. En fait, en Roumanie, de nombreuses indications de stations semblent démontrer que les aires de ces deux plantes se chevauchent largement. Cependant, si on se limite aux seules indications les plus fiables et vérifiées, il n'en est rien. Les deux espèces semblent avoir fréquemment été confondues (ce qui au premier abord peut paraître surprenant vu leurs nettes différences végétatives mais l'est moins si l'on considère leurs fleurs qui sont très proches, or les anciens botanistes se basaient essentiellement sur des critères floraux). Un tel chevauchement d'aires ne peut cependant pas être exclu mais en l'état actuel des connaissances, il n'est pas démontré et l'hypothèse d'une juxtaposition des aires sans intrication de celles-ci reste la plus probable.

2.6. (S. tectorum L.)

S. tectorum n'est pas une plante spontanée en Roumanie mais il y est fréquemment cultivé (toits, vieux murs) et cela depuis des temps immémoriaux, comme un peu partout en Europe. Le trouver à l'état subspontané, voire trouver des sites de naturalisation n'est donc pas impossible. Cependant, de nombreuses références à celui-ci en situation naturelle dans les documents anciens sont plutôt à interpréter comme des confusions avec S. marmoreum (qui lui est spontané et fréquent en Roumanie).

3. Cartographie

4. A propos des indications de stations

Les indications de stations sont pour l'essentiel tirées de la littérature. Certaines peuvent donc avoir disparues ou être l'objet d'erreurs de localisation ou d'identification.

L'indication de plusieurs taxons différents pour une même station ne signifie pas forcément qu'il s'agit de plantes différentes, car il peut s'agir de divergences d'appréciation, d'identification ou de nomenclature suivant les auteurs.

Les secteurs et leurs dénominations sont arbitraires et ont pour seule utilité de se référer aux cartes jointes et de faciliter ensuite la localisation sur des documents topographiques plus précis.

Les numéros suivant les noms de taxons renvoient aux sources de l'indication (sources qui peuvent n'être qu'indirectes pour la station concernée).

Pour des raisons techniques liées à à l'encodage pour l'Internet, certains caractères spéciaux aux langues de l'Europe Centrale et de l'Est n'ont pu être utilisés.

(in cult.) ...signifie que l'indication est tirée d'une plante cultivée avec cette mention de provenance.

[nat?] ...indique que la plante est peut-être (ou probablement) en situation naturalisée ou subspontanée.

[ubi?] ...indique que je n'ai pas pu localiser avec précision cette station.

** ...indique que la station est située en dehors des cartes jointes.

Bien sûr, cette liste de stations est loin d'être exhaustive, elle est encore en cours d'élaboration. Merci de signaler toute station qui pourrait être ajoutée à cette liste !

5. Distribution du genre en Roumanie

5.1. România / Bucovina & Maramures (N România)

3 Mts Maramures S. montanum §pallidum (109)
S. montanum §heterophyllum (109)
S. marmoreum §blandum (109)
S. globiferum §globiferum (133)
3 Région de Baia Mare S. globiferum §globiferum (133)
3 Mt Magura porcului (alt. 1022 m près de Maieru, près de Rodna), sur trachyte S. marmoreum §matricum (54)
3 Costele S. montanum §wettsteinii (54)
3 Mt Craciunel (= Mt Krecsunel ) S. montanum §wettsteinii (54)
3 Bukovinabot [ubi?] S. marmoreum §matricum (54)
3E (Muntii Maramuresului) Berariului, Repedea S. montanum §wettsteinii (54)
3E (Muntii Maramuresului) Mt Piatra Baich (=Bojica) près Baia Borsa (=Baile Borsa, Borsabánya), 900 m S. marmoreum §matricum (54)

 

România / Bucovina & Maramures / Muntii Rodnei & Muntii Bîrgaului
3F Muntii Rodnei S. montanum §wettsteinii (54)
S. ruthenicum (133)
S. heuffelii (133)
S. globiferum §globiferum (133)
3F Cisa près de Rodna S. montanum §wettsteinii (54)
3F Région de Rodna, près du Kühhorn S. montanum (124)
3F Mt Pietrosul mare (= Nagy Pietrosz) 1537-2200 m : S. montanum §wettsteinii (54)
S. globiferum §tatrensis (54)
3F rochers de Susi sous le Mt Pietrosul mare, 673 m S. marmoreum §matricum (54)
3F Mt Obârsia Rebrii (alt 2055 m), en Mt Pietrosul mare, 2020 m S. montanum §wettsteinii (54)
3F Mt Galatu (alt. 2048 m), près de Rodna (=Borberekbánya) S. montanum §wettsteinii (54)
3F Mt Corongis (alt. 1987 m ; =Coronghis, Korongy, Alpe de Koron) en Mts Coasta Taului près de Rodna S. montanum §wettsteinii (54)
calcaire : S. globiferum §hirtum (54)
S. globiferum §transsylvanicum (124)
3F Pod Corongisom S. globiferum §tatrensis (54)
3F (Muntii Rodnei) Mt Ineu (= Ünoko, Ünökko) 2000-2100 m : S. montanum §wettsteinii (54)
S. globiferum §tatrensis (54)
3F sommet du Rosin (?= Mt Rosu alt. 2113 m) près du Mt Ineu, 2000 m S. montanum §wettsteinii (54)
3F près du lac Lala sur le Mt Ineu S. montanum §wettsteinii (54)
3H (Muntii Bîrgaului) vallée de Šiholyma (Scholymathal) près de Livezile (= Ruzberg) S. marmoreum §matricum (54)
S. montanum (124)

 

România / Bucovina & Maramures / Obcina Mestecanis & Obcina Feredeu
3F Cheile Pojorâtei (aval de Campulung Moldovenesc), rive gauche, à partir de 750 m, exp. SSE, grès S. globiferum §hirtum (!)
3F Cîrlibaba (Kirlibaba, Cârlibaba), 920 m S. marmoreum §matricum (54)
3F vallée de Kirlibaba Potok près de Cîrlibaba, rochers calcaires 1000 m S. globiferum §hirtum (54)
3F sortie du premier hameau en amont de Cîrlibaba, rochers gréseux exp. S., env. 1000 m S. globiferum (!)
3F pied du Mt Botosu (Botosul mare) près de Cîrlibaba S. marmoreum §matricum (54)
3F gorges, entre Botos et Cîrlibaba, au pied du Mt Botosul mare, grès, env. 900 m S. marmoreum §matricum (!)

 

Cheile Pojorâtei

Cette paroi gréseuse, à l\'aplomb d\'un petit barrage sur la Moldova, constitue une station de S. globiferum.

5.2. România / Carpatii orientali

3N' Mt Piatra Glodului, au-dessus de la vallée de la Bicaz (=Békás) et de Bicazu Ardelean, calcaire, 1000 m S. heuffelii §heuffelii (54)
3N' tout le long des Cheile Bicazului (gorges de la Bicaz) S. globiferum (!)
3N' (Muntii Giurgeului = Gyergói hegység) Mt Suhardul Mic (= Kis Cohard) au-dessus du Lacu Rosu (=lac de Gyilkostó) S. globiferum §hirtum (54)
3N Mt Hasmasul Mare (= Ecem, Öcsem teteje, Piatra Ceahlau), au-dessus de Balan (=Balánbánya), calcaire sommet : S. globiferum §simonkaianum (54, 111,128)
S. globiferum §hirtum (54)
3N Mt Hasmasul Mare près de Sîndominic (=Sz. Domokos) env. 1500 m, calcaire S. marmoreum (54)
3N Mt Piatra Singuratica (= Egyesko) au-dessus de Balan 1400 m : S. globiferum §hirtum (54)
S. globiferum §globiferum (133)
3 Muntii Tarcaului S. globiferum §globiferum (133)
3 Muntii Ciucului S. globiferum §globiferum (133)
3 Muntii Giurgeului S. globiferum §globiferum (133)
3 région de Miercurea-Ciuc S. marmoreum (133)
3N' Mt Ceahlau (W de Piatra-Neamt) S. globiferum §simonkaianum (111)
1600 m : S. globiferum (!)
3I' Magura Petricia, près de Piatra Neamt (?= Magura Gircina au N de Pietr. N.) S. ruthenicum (38)
3I' Piatra Soimului (SE de Piatra-Neamt) S. heuffelii (133)
3 (distr. Suceava) Barnaru S. marmoreum (110)
3G' Mt Rarau (=Rareu ; NW des Mts Stînisoarei) : au-dessus de Piatra-Zimbrului (nom de l'un des rochers des Pietrele Doamnei, le groupe de rochers au sommet) S. globiferum §globiferum (110)
3G Brosteni S. marmoreum §matricum (54)
3 Muntii Calimani S. globiferum §globiferum (133)
3 (Muntii Calimani) ça et là le long du Defileul Muresului, en aval de Toplita, env 600 m, rochers calcaires. S. marmoreum (!)
S. globiferum (!)
3 Muntii Bistritei S. globiferum §globiferum (133)
3G' (Muntii Bistritei) au-dessus de Neagra (près de Brosteni ; distr. Suceava) S. marmoreum (110)
3 Piatra Doamnei (NNW de Piatra-Neamt) (Mts Stînisoarei) S. globiferum §hirtum (54)
3N' Vereskö près de Tulghes (=Tölgyes) (Muntii Giurgeului/M. Bistritei) S. globiferum §glabrescens (54)
3G (Mts Stînisoarei) Barnar, Valea Barnarului, 700 m S. marmoreum §matricum (54)
3 Valea Barnarului vers le rétrécissement S. globiferum (110)
3G (Mts Stînisoarei) sommet Banarului, 1000 m, vallée de la Moldau S. marmoreum §matricum (54)
3I Piatra Soimului (= Sólyomko, ?=Piatra Soimilor) 800 m, au-dessus de Baile Tusnad S. marmoreum §matricum (54)

 

Cheile Bicazului (gorges de la Bicaz)

Ces gorges sont parmi les plus impressionnantes des Carpates, les parois calcaires verticales y dominent la route de 300 m. S. globiferum est abondant tout le long des gorges.

 

 

 

Mt Ceahlau, "l\'Olympe des Daces".

Le Mt Ceahlau est un impressionnant massif aux nombreuses parois rocheuses, dont la plupart ne sont accessibles qu\'aux seuls alpinistes. Du fait de son aspect imposant et majestueux, les anciens Daces le considéraient comme le domaine de leurs dieux, d\'où son surnom. Le sommet ici photographié est le Panagia.

Le cercle indique une station de S. globiferum, au débouché de la forêt à 1600 m. S. globiferum est curieusement rare et ponctuel sur le Ceahlau alors qu\'il abonde dans la très proche zone des gorges de la Bicaz. L\'explication est sans doute géologique, ces dernières sont calcaires alors que le Ceahlau est constitué d\'un poudingue grossier à matrice gréseuse.

5.3. România / Muntii Apuseni

3 Mts Bihor S. marmoreum (109)
3 Supsor (Cluj), PR Scarita Beliovora (?=Belioara) S. globiferum (in cult.)

 

România / Muntii Apuseni / Muntii Gilau-Muntele-Mare
3B Muntii Gilaului S. globiferum §globiferum (133)
S. marmoreum (133)
3B Belioara S. globiferum §globiferum (133)
3B Cheile Turzii (W de Turda ; = Gorges de Turda, Torda Erdely) S. marmoreum (54)
S. "tectorum" (14)
S. ×michaelis-borsii (8,14)
3B Gorges de Turi (?= Cheile Tureni) S. "tectorum" (14)
3B Mt Scarita au-dessus de Belioara ("Sesu Craiului"), rochers calcaires 1350 m S. globiferum §glabrescens (54)
3B Posaga (=Pocsága), rochers calcaires 800-1000 m S. globiferum §glabrescens (54)

 

România / Muntii Apuseni / Muntii Bihorului
3B' Sçarisoara (W d'Albac, à l'E du Mt Bihor) S. globiferum §glabrescens (54)
3B' Cetatile Ponorului, rochers calcaires, exp. sud, env. 960-970 m S. globiferum §glabrescens (54)

 

România / Muntii Apuseni / Muntii Trascaului
3B Muntii Trascaului S. globiferum §globiferum (133)
S. marmoreum (133)
3B Muntii Trascaului : rochers du Piatra Craivii, près du village de Craiva (N d'Alba Iulia) S. marmoreum (145)
3B Mt Székelykó près de Torockó ( = Pietroasa, au SW de Turda) S. "tectorum" (14)
S. ×michaelis-borsii (14)

5.4. România / Muntii Banatului (Mts du Banat)

3 sud des Mts du Banat S. ruthenicum (109)
3 Sinice (Mts du Banat) S. ruthenicum (111)
3A Portile de Fier (Portes de Fer), rochers gréseux, bord de route immédiatement en amont du barrage, exp. SSW S. marmoreum (!)
3A Defileul Cazanelor (Vallée/Défilé de Cazane, Kanzan, Kazan ; sur le Danube) S. "tectorum" (14)
S. marmoreum (12)
S. heuffelii §heuffelii (54)
3A Mt Stara Szvinicza (=? Svinecea Mare) S. brunneifolium (14)
3A Tri Cule (Trikule) au SE de Svinita [NB: station submergée par le barrage] S. schlehanii §brunneifolium (16)
S. marmoreum §erythraeum (54)
3A promontoire gréseux au-dessus du Danube, 4 km en aval de Cozla, exp. SE S. ruthenicum (!)
3A paroi calcaire, rive gauche du Danube 12 km en aval de Moldova Noua, près de la plaque monumentale gravée S. marmoreum (!)
3A Mt Treskovac entre Svinita et Drenkova (Drencova) S. zeleborii (38)
S. marmoreum §erythraeum (54)
3A Treskova, calcaire, 700 m, près Danube sous Banajeti S. ruthenicum §zeleborii (38)
3A Rochers du Mt Treszkovác, au-dessus de Svinita (Szvinica, Szinice) S. "tectorum" (14)
S. ruthenicum (14)
vers 700 m : S. banaticum (14)
S. ×degenianum (ruthen. × banatic.) (14)
3A au-dessus de Baile Herculane, près de Mehadia, rochers calcaire S. heuffelii (54)
3A au-dessus de Baile Herculane, près de la Schwitzhöhle (caverne de vapeur), rochers calcaire S. heuffelii §patens (54)
3A Banat : Cheile Rudariei (W de Baile Herculane) S. heuffelii §heuffelii (54)
3A Cheile Minisului (gorges du Minis, E d'Oravita) en aval du hameau de Valea Minisului, rochers calcaire, env. 300 m S. marmoreum (!)
3A Cheile Carasului (S de Resista) S. heuffelii (143)
S. marmoreum (143)

5.5. România / Carpatii meridionali (Alpes de Transylvanie)

 

Stânca Teherau

Ce rocher gréseux à filons schisteux, en bordure du Lacul Siriu (lac de barrage) est une station de S. ruthenicum, plante intéressante dans les Carpates méridionales car elle y est peu souvent mentionnée dans la littérature.

3 vallée de Zood [Valea Sadului au S de Sibiu], rochers 1000 m S. heuffelii §heuffelii (54)
3 Falkenstein (roche du faucon) en Zoodtal après Riuszaduluj (= Raûl Sadului, Rivière de Sadu) / rochers calcaire S. heuffelii §heuffelii (54)
3 (distr. Sibiu) Vallée du Sadurel (affluent du Sadu, S de Sibiu), rochers, 850 m S. heuffelii §heuffelii (54)
3 (distr. Sibiu) Dl. Dersan, "Borciu", rochers, 1050 m S. heuffelii §heuffelii (54)
3 Cisnadia et Cisnadioara (S de Sibiu) S. heuffelii (133)
3 Mt Piatra Closanilor (cf. Closani ; ?=Piatra Closani), Olténie (Mehedinti) / calcaire S. heuffelii §heuffelii (54)
3 Closani S. heuffelii (110)
3A' alentours de Baile Herculane (= Herkulesfürdo, Herkulesbad) S. marmoreum §erythraeum (54)
S. marmoreum (108)
S. heuffelii (108)
3A' Mt Domogled (=Domugled) au-dessus de Baile Herculane 1000-1100 m : S. marmoreum §erythraeum (54)
1060 m : S. heuffelii §heuffelii (54)
S. heuffelii §patens (127)
S. marmoreum §assimile (127)
3A' Ciorci près de Baile Herculane, rochers calcaires S. heuffelii §heuffelii (54)

 

România / Carpatii meridionali / Muntii Buzaului
3P" vallée de la Buzau, NW de Nehoiu, rive gauche de Lacul Siriu, en amont du barrage : Stânca Teherau, rochers gréso-shisteux au-dessus du viaduc, SE, 650 m S. ruthenicum (!)

 

România / Carpatii meridionali / Muntii Bîrsei & Muntii Bucegi
3P Brasov (= Kronstadt) S. marmoreum (12)
1000 m : S. marmoreum §erythraeum (54)
3P rochers, près Brasov, 1200 m S. marmoreum (54)
3 Valea Mare în Muscel S. marmoreum §blandum (110)
3P (Muntii Bîrsei) Mt Tâmpa (= Mt Zenken, Mt Zinne, Mt Czenk ) (hauteur dominant Brasov) S. marmoreum §erythraeum (54)
rochers calcaires du sommet : S. marmoreum (54)
3P (Muntii Bîrsei) rochers et sommet du Mt Schuler (Piatra Christianului), 1800 m S. marmoreum (54)
3P' Strunga, pentes rocheuses calcaires, 1700-1900 m S. marmoreum (54,107)
3P' Bran-Poarta S. marmoreum (107)
3P' Mt Furnica au-dessus de la vallée du Calugarului (W de Sinaia) S. marmoreum §blandum (107)
3P' Vf. Cu Dor, poudingue gréseux, 1750 m, ESE, ponctuel S. marmoreum (!)
3P' Sinaia à Sf. Ana S. marmoreum §blandum (107)
3P' Poiana Pustnicului S. marmoreum §blandum (107)
3P' Mt Piatra Arsa S. marmoreum §blandum (107)
3P' Busteni S. marmoreum (in cult.)
3P' Vallée de Babei (entre Busteni et Sinaia) S. marmoreum §blandum (107)
3P' Mt Jepii Mici la Urlatoarea S. marmoreum §blandum (107)
3P' Brina Urlatorilor 1550 m S. marmoreum §blandum (107)
3P' Mt Caraiman, versant S (W de Busteni) S. marmoreum §blandum (107)
3P' Poiana Tirlelor S. marmoreum §blandum (107)
3P' vallée d'Alba, 1550 m (au N du Mt Caraiman) S. marmoreum §blandum (107)
3P' vallée de Cerbului (NW de Busteni) S. marmoreum §blandum (107)
3P' Valea Cerbului, sous le sommet du Mt Omu, calcaire, 1800-1900 m S. marmoreum (54)
3P' vallée de Horoabei S. marmoreum §blandum (107)
S. heuffelii (107)
3P' Mt Batrina S. marmoreum §blandum (107)
3P' Mt Batrina, au-dessus de la paroi de la Turnul Secuilui S. heuffelii (107)
3P' Mt Zanoaga S. heuffelii (107)
3P' Mt Lespezi S. heuffelii (107)

 

România / Carpatii meridionali / Piatra Craiului (SW de Brasov)
3P Piatra Craiului (= Königstein, Királyko) S. "tectorum" (14)
S. heuffelii §heuffelii (54)
1800-1900 m : S. marmoreum (54)
3P gorges au pied du Piatre Krajuluj (= Piatra Craiului) S. heuffelii (54)
3P NE de Câmpulung : Mont Mateias, rochers calcaire, SSE à partir de 1100 m : S. marmoreum (!)
1100-1200 m : S. heuffelii (!)
3P Cheile Dâmbovicioara, à partir de 750 m S. marmoreum §blandum (110)
S. marmoreum (139, !)
S. heuffelii (139, !)
3P NE de Rucar : rochers calcaires du versant sud de Pasul Giuvala, 1000 m S. heuffelii (!)
3P Rucar au-dessus de Ghîmbavu et la Dîmbovicioara S. heuffelii (110)
3P Mt Piatra Craiului Mare (Nagy Királyko) au-dessus de Zarnesti (Zernest) S. marmoreum (54)
3P Zarnesti (Zernest) dans les fissures de Propasta (Prapastiile Zarnestiului =ravines de Zarnesti) S. heuffelii §heuffelii (54)

 

România / Carpatii meridionali / Muntii Fagarasului (W de Brasov)
3Q Muntii Fagarasului S. ruthenicum (133)
S. heuffelii (133)
S. marmoreum (133)
3Q Munte Negoiu S. heuffelii (133)
3Q Valea Brezeloarei près de Breaza S. marmoreum (54)
3Q Rochers grèseux du barrage Vidraru, rive droite, 800 m, exp. E S. heuffelii §heuffelii (!)
S. marmoreum (!)

 

România / Carpatii meridionali / Valea Oltului (Vallée de l'Olt)
3R (distr. Vîlcea), depression intracarpatique de Brezoi, Valea Calinesti, rochers, 800 m S. heuffelii §heuffelii (54)
3R Mt Cozia (E de Brezoi) S. heufelii (110)
3R au-dessus de Stanisoara (près du Mt Cozia) S. heufelii (110)
3R valea Oltului (vallée de l'Olt) : au-dessus de Narotu (?=Mt Naratu, S de Brezoi) S. heuffelii (110)
3R valea Oltului (vallée de l'Olt) : au-dessus de Masa-lui-Traian S. heuffelii (110)

 

România / Carpatii meridionali / Muntii Parîngului & Capatânii
3J (Mts Parîngului) sud du Mt Papusa, rochers granitiques, 1900 m S. heuffelii §heuffelii (54)
3J (Mts Parîngului) sur le "Badea", 1500-1800 m S. heuffelii §heuffelii (54)
3J (Mts Parîngului) vallée de Surduc à Pietrele Albe, rochers schisteux, 550 m S. heuffelii §heuffelii (54)
3J (Mts Parîngului) Chietule Jietului, 1050-1150 m S. heuffelii §glabrum (130)
3J rochers de Szurduk [Surduc au S de Petrosani], 1000 m S. heuffelii §heuffelii (54)
3J Zanoaga Slaveiului (cirque de Sl..) en Mts Parîngului, 2200 m S. montanum §wettsteinii (54)
3J Lainici (S de Petrosani, en vallée du Jiu) env 400 m, exp. ESE S. heuffelii (110,!)
3J tout le long du Defileul Jiului S. heuffelii (!)
3J alentours de la Pesterea-Polovragi (grotte de P.) S. heuffelii (110)
3J Cheile Oltetului S. heuffelii §glabrum (!)
3 versant est Mt Coasta Lui Rusu, rochers calcaires env. 2150 m S. marmoreum (54)

 

România / Carpatii meridionali / Muntii Retezatului
3C' Muntii Retezatului S. marmoreum (133)
3C' Mt. Tomiasa (Tomeasa) au-dessus de la vallée du Rîul Mare, 1900 m S. heuffelii §heuffelii (54)
S. heuffelii (108)
3C' Retezat, Rîul Mare, au-dessus de Gura Zlata S. marmoreum (54)
850 m : S. heuffelii §heuffelii (54)
3C' bassin du Riûl Mare S. ruthenicum (133)
3C' Rîul Mare, 800m S. heuffelii §glabrum (130)
3C' Retezat, vallée du Rîul Mare, roches primitives, 900 m S. heuffelii §heuffelii (54)
3C' Valle Rosza (Rosia) en Retezat S. heuffelii §heuffelii (54)
3C' Retezat, "Piept", Valea Butei (Blita Tal), calc., 950 m S. heuffelii §heuffelii (54)
3C' Retezat, près du lac de Zenoga (= Zanoaga), 1950-2000 m S. montanum §wettsteinii (54)
3C' entre les sommets de Cîrja et Slaveului, 2350 m (Mts de Retezat) S. montanum §wettsteinii (54)
3C' alentours de Taul Negru, 1950 m (Mts de Retezat) S. montanum §wettsteinii (54)
3C' Lacul Peleguta (S du Mt-Peleaga) S. montanum (144)
3C" Valea Jiului (vallée de la Jiu, défilé entre massif du Retezat et Parâng) S. heuffelii (110)

 

România / Carpatii meridionali / Muntii Tarcu, Godeanu & Cernei
3C" vallée du Rîul Mare S.ruthenicum § zeleborii (108)
S. montanum §montanum (108)
S. marmoreum (108)
550-900 m : S. marmoreum (54)
S. heuffelii (108)
3C" (vallée du Rîul Mare) alentours de Gura Zlata S. montanum §montanum (108)
S. heuffelii (108)
3C" (vallée du Rîul Mare) rochers granitiques au-dessus de Gura Zlata (= Gurény) S. marmoreum (54)
3C" (vallée du Rîul Mare) vers Clopotiva S. marmoreum (54)
3C" Muntele Mic S. montanum §montanum (108)
3C" vallée de la Bistra (S des Portes de Fer Transylvaines) S. montanum §montanum (108)
3C" à l'E du Mt Petrei S. heuffelii (108)
3C" Mt Baicu S. montanum §montanum (108)
3C" Mt Tarcu S. montanum §montanum (108)
3C" à l'E de Sadova Noua S. marmoreum (108)
3C" vallée Lapusnicului (partie aval de la vallée du Rîul Mare) S. heuffelii (108)
3C" vallée de Cerna, alentours de Gîrdomanul et plus en aval S. marmoreum (108)
3C" vallée de Cerna, entre Baile Herculane et Cerna Sal S. marmoreum (108)
3C" vallée de Cerna, alentours de Cerna Sal S. marmoreum (108)
3A Mt Arjana (N de Baile Herculane) S. montanum §montanum (108)
S. heuffelii (108)
3 Stînca Biliana S. heuffelii (108)
3A alentours de Mehadia S. heuffelii (108)
3A Mt Strajut (Strazuc) entre Mehadia et Baile Herculane S. marmoreum (108)
S. marmoreum §erythraeum (54)
S. heuffelii (108)
3 Valea Cernei (= Csernavölgy, Vallée de Cerna) S. marmoreum §erythraeum (54)

5.6. România / Muntii Poiana Ruscai

3C près de Déva S. marmoreum §matricum (54)
3C Mt Szárhegy près de Deva, rochers trachytiques S. marmoreum (54)
3C Hatszeger Beckenthal, Mt Orlia près d'Hateg, trachyte, 320 m S. marmoreum (54)

5.7. România / Dobroudja (Dobrogea)

** Matschin (Mt Macin en Muntii Macin) S. ruthenicum § zeleborii (38)
** Muntele Suluk = Muntele Sulucul dans la chaîne Pricopanu (Culmea Pricopanului en Muntii Macin) S. ruthenicum (110)
** alentours de Niculitel S. ruthenicum (133)
** Muchia Lunga, au SE de Cerna, pentes caillouteuses S. ruthenicum (!)
** Dobrogea S. ruthenicum (109,111)

5.8. România / Moldavie centrale

3G" Stânca-Stefanesti (près Lacul Stânca-Costesti, frontière RO/ Moldavie, à l'E de Botosani) S. ruthenicum (38)
S. ruthenicum f. albidum (142)
* Jasi (probablt Iasi) S. marmoreum (in cult.)
3O rochers calcaires de Tarnita (Moldavie, E de Bacau) S. globiferum §hirtum (54)
3 Moldavie S. ruthenicum (109)
S. marmoreum (109)

5.9. România / (Secteurs à préciser)

3 Pagerea au-dessus de Giuvalu (?Mt Giumalau au NE de Vatra Dornei) S. marmoreum (110)
3 Sturzeni S. marmoreum §blandum (110)
3 Buceci (??Bucegi) S. marmoreum §blandum (110)
3 Valea Tesnei S. heuffelii (110)
3 Csalko S. globiferum §hirtum (54)
3 Alpes d'Arpasch (?=Arpasu de Jos et A. de Sus au N des Fagaras) S. montanum (124)
3 Haghimasu Mare S. heuffelii (133)
S. marmoreum (133)
3 Posta Varul S. marmoreum (in cult.)

6. Sources des indications de stations

(1): Wale R.S., in Quart. Bull. Alpine Gard. Soc. 8(41) : 200-218 (1940)
(2): Halacsy, Consp. Fl. Graec.(1901) et Suppl. (1908)
(3): Thompson H.P., in Quart. Bull. Alpine Gard. Soc. 8(39) :44-65 (1940)
(4): Giuseppi P.L., in Quart. Bull. Alpine Gard. Soc. 3(19) : 7-16 (1935)
(5): Quezel & Contandriopoulos, in Candollea 20 : 62 (1965)
(6): Hageman I. in Strid A., Mountain Flora of Greece : 339-341(1986-1991)
(7): Zonneveld B.J.M., in Quarterly Bulletin of the Alpine Garden Society 46(3) : 212-213 (1978)
(8): Ingwersen Walter E.Th ; The Genus Sempervivum (1943)
(9): Fiedler S.G., in Quarterly Bulletin of the Alpine Garden Society 9(44) : 165 (1941)
(10): Zonneveld B.J.M., in Quart Bull. Alpine Garden Soc. 49 : 83-85 (1981) / 49 : 322-329 (1981) / 50 : 117-120 (1982)
(11): Stoyanoff N., in Bull. Inst. Bot. (Sofia) 2 : 263 (1951)
(12): Anchisi E., in Plantes de Montagne, Bul. SAJA, 5(79) : 352-358 (1971)
(13): Wale R.S., in Quart. Bull. Alpine Gard. Soc. 6(32) : 97-105 (1938)
(14): Domokos J., in Bull. Ecole Royale Hongr. Hortic. vol. I : 26-29 (1935) / vol. II : 38-41 (1936)
(15): Konop R. & Simkova L., in Houslekes JSS 13(1) : 11-16 (1982)
(16): Praeger R.L., Account of Sempervivum Group : 60, 63, 88, 252 (1932)
(17): Dufek R., in Houselekes, JSS 11(2) : 47-50 (1980)
(18): Neilreich A., Die Veget. Verhältnisse von Croatien : 163 (1868)
(19): Pénzes A., in Ann. Histor.- Natur. Musei Nation. Hungar., pars Bot., 57 : 169 (1965)
(20): Mitchell P., in Houslekes JSS, 11-16 (1980-1985) / 41 (1994)
(21): Ricci I., in Annali di Botanica, Roma, XXVII(1) : 1-11 (1961)
(22): Ricci I., in Pignatti Sandro ; Flora d'Italia, vol. 1 : 490-494 (1982)
(23): Carelli G. & G., in Piante grasse, Bulletin AIAS, 14(3): 63-70 (1994)
(24): Cavara F. & Grande L., in Bull. Orto Bot. Univ. Napoli, III : 366, 373, 374, 395, 398, 420 (1913)
(25): Terraciano N., in Bull. Orto Bot. Univ. Napoli, III : 133 (1913)
(26): Welter A, Etude d'un complexe polyploïde, S. arachnoideum, Thèse Grenoble (1977)
(27): Zonneveld B.J.M., in Piante grasse, Bulletin AIAS, 8(2) : 49-52 (1988)
(28): Gamisans J., in Candollea 25 : 127-128 (1970), et 26 : 340 (1971), et 28 : 65 (1973)
(29): Gamisans J., Catalogue des Plantes vasculaires de la Corse : 138 (1985)
(30): Favarger C. & Welter A., in Bulletin de la Société Botanique de France 126(1) : 103-109 (1979)
(31): http://emir.iuav.ml.org/schedeflora/
(32): Manzione L. & Lieto N., in http://cilento.peoples.it/~pop/editoria/quaderni/numero2/vallecaccia.html
(33): Polunin O., Flowers of Greece and the Balkans, a field guide (1980)
(34): Miklanek M., (in litt.)
(35): Letz R., in Biológia, Bratislava, 52(1) : 41-47 (1997)
(36): Huber H., in Hegi G. ; Illustr. Flora MittelEuropa, Munich ed.2 (1935-...), vol. IV-2 : 102-122 (1963)
(37): Correvon H., Les Joubarbes (1924)
(38): Muirhead, in Notes Roy. Bot. Gard. Edinb. 29 : 15-27 (1969) / 26(3) : 279-285 (1965-66)
(39): Konop R. et Konopova K., in Houselekes 15(1) : 4-11 (1984)
(40): Kit Tan & Sorger F., in Plant Systematics and Evolution 154(1-2) : 120-121 (1986)
(41): Klein J.C., La végétation altitudinale du massif de l'Alborz central (Iran), Thèse Paris-Orsay : 71, 223, fig. 8, tab. 1 (1991)
(42): Parnell J.A.N., in Willdenowia, Berlin, 18(2) : 419-421 (1989)
(43): Wale R.S. in Quart. Bull. Alp. Gard. Soc. 10(48) : 83-107 (1942) / 10(50) : 233-241 (1942)
(44): Muirhead in Davis, Flora of Turkey, vol. IV : 244-249 (1972)
(45): Borissova in Komarov, Flora URSS, vol.IV : 18 (1939)
(46): Bornmüller J. & Gauba E., in Feddes Repertorium XLIX : 257 (1940)
(47): Jansson C.A. & Rechinger K.H. ; in Rechinger, Flora Iranica, fasc. 72 : 3-4 (1970)
(48): Takhtadzhyan A.L., Flora Armenii (Flora of Armenia) vol. 3 : 347 (1958)
(49): Pesmen H. & Guner A. in Notes Roy. Bot. Gard. Edinb. 36(1) : 37 (1978)
(50): Barret G.E., in Quart. Bull. Alpine Gard. Soc. 52(215) : 25-38 (1984)
(51): Fiori A., Nuova Flora analitica d'Italia, vol. 1 : 715-718(1923)
(52): Celakovsky L., Prodromus der Flora von Böhmen, Prague : 605-607 (1867-1875)
(53): Dostál J., Kvetana CSR, Flora of Czechoslovakia, ed. 1, Prague : 534-538 (1950)
(54): Letz R., Vybrané Problémy Taxon. Difer. rodov Semp. a Jovib. v Európe : 184 pp. (1988)
(55): Böhler U., in Semp. Fanc. Ass. Newsletter 14(1): 6 (1988)
(56): Zlatkovic B., Randjelovic V. & Stevanovic V., in Ekologija 30 (1-2): 19-25 (1995)
(57): Smith M.C., in Lagascalia 10(1): 1-23 (1981)
(58): Smith M.C., in Quarterly Bulletin of the Alpine Garden Society 38: 140-148 (1970)
(59): Wale R.S., in Quarterly Bulletin of the Alpine Garden Society 9(44): 105, 107-119 (1941)
(60): Fernandez Casas J., in Candollea 30: 287 (1975)
(61): Losa España T. M. & Rivas Goday S. ; in Archivos del Instituto de Aclimatation, Almeria, 13(2): 233-234 (1974)
(62): Charpin A. & Fernandez-Casas J., in Candollea 30: 43-61 (1975)
(63): Molero-Mesa J. & Perez-Raya F., La Flora de Sierra Nevada, avance sobre el cat. flor. nevadense (1987)
(64): Quézel P., in Memorias da Sociedade Broteriana, Alcobaça, 9: 12-13 (1953)
(65): Slatner Jure (in litt.)
(66): Boehme S., in Houslekes, Journal of the Sempervivum Society 11(1): 7-14 (1980)
(67): Boehme S., in Houslekes, Journal of the Sempervivum Society 15(2): 32-36 (1984)
(68): Rivas-Martinez S, in Anales del Instituto Botanico Cavanilles 21(1): 152, 228 (1963)
(69): Losa España T. & Montserrat P., in Anales del Instituto Botanico Cavanilles 10(2): 417, 435 (1952, publié 1953)
(70): Aseginolaza-Iparragire C. & al. ; Catalogo Floristico de Alava, Viscaya y Guipuzloa : 263 (1985)
(71): De Bolos O., in Collectanea Botanica, Institut Botanique de Barcelone : 197 (1956)
(72): De Bolos O. & Vigo J., Flora dels Països Catalans, vol. 1: 289-291 (1984)
(73): Montserrat P. in Collectanea Botanica, Inst. Bot. Barcelone, 4(3): tab. p. 356 (1955) / 5(1): 42 (1956)
(74): Fernandez Casas J., in Anales del Instituto Botanico Cavanilles 34(1): 339 (1977)
(75): Gonzales Canalejo A., in Anales del Jardin Botanico de Madrid 36: 260-261 (1980)
(76): Strgar V., in Kaktusi in druge socnice, Bulletin of the Cactus-friends Society of Slovenia, 1985/1 (1985)
(77): Mayer E., Seznam praprotnic in cvetnic Slovenskega ozemlja, Ljubljana : 102 (1952)
(78): Martinic A., in Martinic A. & Susnik F. ; Mala flora Slovenije, Ljubljana : 112 (1969)
(79): Gallo L. (in litt.)
(80): Michelin A. (in litt.)
(81): Thépot D. (in litt.)
(82): Almond M.J.B., in Quart. Bull. Alpine Gard. Soc. 67(3) : 215-225 (1999)
(83): Vandas C. ; Reliquae Formanekianae, in Enumeratio critica..., Brunae : 214-215 (1909)
(84): Degen A ; Flora Velebitica, vol. 2: 227-228 (1937)
(85): Smith M.C., in The Sempervivum Society Journal, 2(2): 2-5 (1971)
(86): Smith M.C., in The Sempervivum Society Journal, 4(2): 2-4 (1973)
(87): Earl L.A, in The Sempervivum Society Journal 7(3): 48-55 (1976)
(88): Mitchell P.J., in The Sempervivum Society Journal 10(1): 25-28 (1979) / 10(2): 63-65 (1979)
(89): Zonneveld B.J.M., in The Sempervivum Society Journal 10(3): 74-78 (1979)
(90): Maly J.K., Flora von Steiermark, Vienne : 173-174 (1868)
(91): Hirc D., Revizija Hrvatske Flore (Revisio Florae Croaticae), Zagreb, II, 3: 22-23 (1910)
(92): Beck & Szyszylowicz, Plant. Ign. Szysz. it. Cernag. Alb. : 85 (1888)
(93): Bianchini F, in Boll. Museo Civico di Storia Naturale Verona, 12: 4-7 (1985)
(94): Caruel T. & Parlatore F., Flora italiana continuata da Caruel 9: 24-35 (1890-93)
(95): Beck von Managetta G.V. ; Flora Bosne, Hercegovine: 55-58 (1923)
(96): Gajic M. in Josifovic M. ; Flora SR Srbije, Beograd, vol. 4: 213-220 (1972)
(97): Ball J., in Journal of Linnean Society XVI : 454 (1878)
(98): Archibald J.C., in Quart. Bull. Alp. Gard. Soc. 31(134) : 323 (1963)
(99): Maire R., Flore Afrique du Nord, vol.14 : 294 (1976)
(100): Schlosser J.C. & Vukotinovic L.F., Flora Croatica, Zagreb: 144-145 (1869)
(101): Ledebour C.F. von, Flora Rossica, vol. II(1): 188-190 (1843)
(102): Lakusic D. (in litt.)
(103): Hirc D., Revizija Hrvatske Flore), Zagreb, II, 3: 22-23 (=747-748) (1910)
(104): Nyman C.F., Conspectus florae europaeae, fasc. 2: 258-260 (1878-79)
(105): Neilreich A., Flora von Nieder-Oesterreich, Vienne : 654-656 (1859)
(106): Grisebach A., Spicilegium Florae Rumelicae et Bithynicae, vol. I: 329-330 (1843)
(107): Beldie A., Flora vasculara muntilor Bucegi, Bucarest : 152 (1967)
(108): Boscaiu N., Flora vasculara a muntilor Tarcu, Godeanu si Cernei, Bucarest : 92-93 (1971)
(109): Borza A., Conspectus Florae Romaniae regionumque affinium, Cluj : 128 (1947)
(110): Grecescu D., Conspectul Florei Romanei, Bucarest : 156-157 (1898)
(111): Prodan I., Flora det. descry. plant. cresc in România, Cluj : 530-531 (1923)
(112): Jogan N., Botan. pres. ok. Crne Korosk., in Proteus, Ljubljana, 56(4): 142-145 (1993/94)
(113): 't Hart H. & Bleij B., in Succulenta 78(1): 35-42 (1999)
(114): Forenbacher S., Velebit i njegov biljni svijet, Zagreb : 409-410 (1990)
(115): Pasche E., in Quaterly Bulletin of the Alpine Garden Society 68(1): 104 (2000)
(116): Boucher C., La Flore des montagnes méditerranéennes: 176 (2000)
(117): Salom S. (in litt.)
(118): Colmeiro M., Plantas crasas de España y Portugal: 25-28 (1874)
(119): Dobignard A. (in litt.)
(120): Rodríguez J.Á. (in litt.)
(121): Jeanmonod D. & Burdet H.M., in Candollea 45(1): 289 (1990)
(122): Barna J. (in litt.)
(123): Reuter S. (in litt.)
(124): Andrae C.J., in Botanische Zeitung, Berlin, 11: 471-472 (1853)
(125): Horvát A.O., in Florae Regionum Hungariae Criticae, Pécs, vol. 4: 85 (1942)
(126): Jávorka S., in Annales Musei Nationalis Hungarici, Pars Botanica, XXX: 44-45 (1936)
(127): Degen Á. von, Die Flora von Herculesbad, eine Vegetations-Skizze: 11, 22 (1901)
(128): Degen Á. von, in Magyar Botanikai Lapok, Budapest, I(5): 134-138 (1902)
(129): Maire & Petitmengin in Mat. Et. Fl. Géogr. Bot. Orient. 4 : 86 (1908)
(130): Hadrava J. (in litt.)
(131): Flora reggiana, http://www.geocities.com/giongio2/regghtml/fams_c/crass.htm (03/02)
(132): Cobb R. (in litt.)
(133): Milescu M. (in litt.)
(134): Donati D. (in litt.)
(135): Iberite M. & Anzalone B., in Webbia 56(1): 165-173 (2001)
(136): Voliotis D.T., in Feddes Repertorium 94(7-8), I: 582-585 (1983)
(137): Eleftheriadou E. & Raus Th. - in Willdenowia 25: 455-485 (1996)
(138): Delipetrou P. ( in litt.)
(139): Vanghele F. (in litt.)
(140): Bertaux F. (in litt.)
(141): Kunze G., Chloris Austro-Hispanica, : n° 242 (1846)
(142): http://www.cceg.ro/prutconflucrari/RocsanaGafencu.htm
(143): http://semenic.online.ro/resurse_naturale.php
(144): http://mybiosis.org/nature/
(145): de Hullu E. (in litt.)

_____________________

Documents connexes :

 

VOS AJOUTS ET COMMENTAIRES A PROPOS DE CETTE PAGE :


matzcrorkz (05/08/2014) :
lo8Xr3 Major thankies for the article post.Really looking forward to read more. Awesome.

hcaXXhALsGvISGV (31/12/2015) :
7g82MU

   Ajouter un commentaire
Votre nom ou pseudo :  (facultatif)

 

 Accueil      Livre d'Or

Contact  Sempervivophilia (2017) - Tous droits réservés.