Cuillères d'apparat en Bretagne

Cuillère d'apparat (Cornouaille)

 English text

Ces beaux objets, également connus sous les noms de "cuillères de mariage", "cuillères de noces", "cuillères de fête", sont l'un des éléments les plus marquants et les plus attachants de ce qu'il est convenu d'appeler l'art populaire breton.

En m'attelant à la réalisation d'un site Internet à leur sujet (les objets eux-mêmes et leur contexte ethnographique), mon enthousiasme s'est vite heurté à un sérieux obstacle : l'accès aux pièces elles-mêmes et aux infos associées, condition sine qua non d'un travail typologique et historique sérieux...

Après quelques sollicitations par écrit auprès de conservateurs de collections et n'ayant obtenu pour seules réponses que des niets, des partitions de concerto pour coups de tampons, règlements et formulaires, des absences de réponses aux questions pourtant explicitement posées, ou, tout simplement, pas de réponse du tout... j'ai vite jeté l'éponge !

Assez dépité, j'ai donc cessé de perdre mon temps en vaines tentatives et ai laissé ce site en l'état, c'est-à-dire encore très loin de l'exhaustivité et insuffisamment illustré de quelques photos personnelles médiocres et de beaucoup de photos récupérées ici et là.

J'aurais aimé que ces photos temporaires puissent être remplacées et complétées par des documents de meilleure qualité documentaire, mais il y a peu de chance qu'elles le soient un jour... Comme je ne possède pas les droits sur nombre des photos utilisées et que mes tentatives de faire les choses dans les règles ont échoué (cf. supra), je ne peux pas laisser ce site en accès libre, car les mêmes qui verrouillent ainsi l'accès à l'information seraient sûrement les premiers à crier à la violation des droits patrimoniaux ou autres... Ce site restera donc un document personnel dont l'accès nécessite un identifiant et un mot de passe. Vous pouvez néanmoins les obtenir à titre privé, et cela gratuitement bien sûr : il suffit de me les demander par e-mail en cliquant sur le lien ci-dessous.

1.

2. Accéder au site (nécessite les identifiants)

Il ne s'agit pas là d'une collecte d'informations (votre adresse e-mail ne sera pas réutilisée, ni même conservée), mais d'une stupide contrainte légale que je suis le premier à déplorer...